Le travail à distance incite-t-il les gens à quitter Montréal ?

Employee talking with someone on a laptop from remote work

Partagez Cet Article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

L’essor du travail à distance a permis aux Montréalais de quitter la ville pour bénéficier de plus d’espace et de logements à des prix abordables.

Par conséquent, le travail de bureau est en train d’évoluer rapidement mais cela ne signifie pas qu’il appartient au passé.

Pour les services des ressources humaines, le défi est désormais de mettre en place un plan flexible qui soit compatible à la fois pour les télétravailleurs et ceux qui préfèrent retourner au bureau, aujourd’hui et à long terme.

Pourquoi les montréalais quittent ils la ville ?

On enregistre un nombre record de personnes ayant quitté Montréal depuis que le télétravail s’est mis en place pendant la pandémie.

En effet, on estime que :

  • Un chiffre record de 24 880 personnes ont quitté la ville de Montréal de juillet 2019 à juillet 2020 (source : rapport de Statistique Canada).
  • Depuis 2020, le taux de sortie de Montréal a été de – 21 % (source : Techtalent).

La possibilité de travailler à distance – et d’économiser de précieuses heures de trajet quotidien – en est la cause directe pour tant de personnes ayant quitté Montréal, mais ce n’est pas la seule.

La tendance urbaine-suburbaine

Les gens quittent Montréal à la recherche d’espace et de logements à des prix abordables, deux conditions qu’ils peuvent trouver dans les banlieues.

Le prix de l’immobilier à Brossard et dans le Sud-Ouest sont à la hausse depuis des années. La pandémie et le travail à distance n’ont fait qu’accentuer cette tendance.

Acheteurs pour la première fois

Ayant la possibilité de travailler depuis leur domicile, de nombreux jeunes professionnels investissent dans un bien qu’ils ont les moyens d’acheter et qui leur permette d’avoir plus d’espace.

Comment les entreprises Montréalaises s’adaptent-elles au travail à distance ?

A la tendance du travail à distance, les entreprises montréalaises ont répondu de manière variée. Maintenant qu’un retour au travail se fait petit à petit en toute sécurité, certaines entreprises demandent aux employés à temps plein de faire de leur bureau leur lieu de travail principal. D’autres choisissent de réduire leurs loyers commerciaux et d’opter plutôt pour des espaces de coworking.

Voici quelques exemples de ce que font les entreprises pour s’adapter à une politique de travail à distance :

Options de travail à distance

La compagnie d’assurance financière Sun Life laisse les employés choisir le nombre de jours par semaine qu’ils souhaitent passer au bureau. Seuls les informaticiens et les programmeurs les plus essentiels doivent être au bureau à temps plein. Ce type de modèle hybride est assez courant.

Un retour progressif au 50-50

Hydro-Québec demande aux employés du bureau du centre-ville de passer au moins une journée par semaine au bureau. Les employés seront progressivement invités à passer la moitié de leurs journées de travail au bureau, en grande partie parce que c’est dans la culture de l’entreprise et que les employés sont plus productifs parce qu’ils sont réunis dans un même lieu.

Réimaginer les espaces de bureau

Une étude réalisée par McKinsey sur l’avenir des espaces de bureau a révélé les nombreuses façons dont les entreprises peuvent réimaginer leurs bureaux pour en faire des espaces partagés. Ils proposent la vidéoconférence en permanence pour remplacer les postes de travail individuels ; et l’utilisation de tableaux blancs virtuels pour les réunions auxquelles participeraient à la fois des employés en personne et des employés à distance. Lisez notre article pour en savoir plus sur la façon de travailler dans un environnement de bureau à Montréal.

Pourquoi vous devriez engager une entreprise de nettoyage professionnel à Montréal ?

Les emplois à distance sont peut-être ce que la majorité des employés préfèrent aujourd’hui, mais cela ne signifie pas que le travail de bureau appartient au passé. Pour les entreprises montréalaises, s’associer à un service professionnel de nettoyage de bureaux à Montréal est la preuve qu’elles s’engagent à assurer la sécurité et le bien-être des employés au bureau. Cela laisse également aux équipes travaillant à distance le choix , lorsqu’elles en ont assez des appels vidéo et des ralentissement dans les communications, de retourner au bureau.

Voici les avantages à travailler avec une entreprise de nettoyage professionnelle:

Un environnement de travail sécuritaire en cas de pandémie

Après plusieurs confinements et un ralentissement de l’économie mondiale dus à la Covid-19, les entreprises de Montréal et du monde entier doivent faire des efforts supplémentaires pour montrer à leurs employés que le nettoyage commercial – des services d’entretien ménager au nettoyage de tapis – est une priorité absolue.

Un retour progressif au travail au bureau

De nos jours, les gens travaillent là où ils se sentent le plus à l’aise et en sécurité. De nombreuses personnes sont extrêmement prudentes face aux virus de toutes sortes. Cela reste toujours la raison principale pour laquelle les employés travaillent de chez eux. La meilleure réponse à cette incertitude est de fournir, chaque jour, un environnement de bureau exceptionnellement propre et entièrement désinfecté, conformément aux directives gouvernementales. C’est la première étape pour ramener progressivement les employés au bureau.

Tranquillité d’esprit pour les employés

Chez Mom Cleaning, nous savons que rien n’est plus important que la santé mentale et la sécurité physique de vos employés. Nos services de nettoyage, y compris les services de désinfection des bureaux qui éliminent 99,9 % des virus et sont certifiés par Santé Canada, sont garantis pour vous assurer d’un environnement sans virus recherché par les employés. Contactez-nous dès aujourd’hui !

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

À lire aussi

Nous contacter