Comment utiliser un nettoyeur haute pression comme un professionnel ?

Utilisation du nettoyeur haute pression

Partagez Cet Article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Tout le monde a déjà entendu parler du lavage à pression. Cependant, peu de personnes savent comment cette méthode de nettoyage fonctionne vraiment.

Conseils pour une utilisation sûre des nettoyeurs haute pression 

Porter un équipement de protection. Pas de shorts ni de tongs. Pensez à des lunettes de sécurité pour la protection des yeux, des gants de travail, des chaussures fermées (de préférence des bottes à embout d’acier), des protections auditives (surtout avec les nettoyeurs électriques à gaz) et un pantalon. 

Termes techniques concernant les nettoyeurs haute pression

Termes que vous devez connaître avant d’acheter :

LPC – livres par pouce carré, mesure la pression produite par la machine. Plus le LPC est élevé, plus le jet qu’il peut produire est puissant.

GPM – gallons par minute, le débit de l’eau. Plus le GPM est élevé, moins la machine est économe en eau.

UN – unités de nettoyage = LPC x GPM. En général, plus le UN est élevé, plus la machine est puissante et efficace.

Guide sur les buses de pulvérisation des nettoyeurs haute pression

Certains nettoyeurs haute pression sont équipés d’une seule buse de pulvérisation à pression variable que vous pouvez tourner pour régler entre des jets de 0 à 60 degrés. La plupart sont livrés avec 4 à 5 buses à code couleur que vous devez changer manuellement entre deux travaux.

Vos buses sont l’accessoire le plus important pour déterminer la puissance de nettoyage dont vous avez besoin pour des travaux spécifiques. Elles sont généralement codées par couleur, de la pression la plus forte à la pression la plus faible :

Buses des nettoyeurs électriques

Rouge (0 degré) – Pour éliminer les taches ou débris tenaces (boue, gomme ou sève séchée, rouille) sur de très petites surfaces de béton ou de métal. Pas pour le bois ou le bardage ! Vous n’en aurez probablement jamais besoin.

Jaune (15 degrés) – Préparation de surface pour enlever la saleté, la moisissure ou la peinture avant de peindre ou de refaire l’étanchéité. Peut enlever la saleté tenace à une distance sûre sur les surfaces dures.

Vert (25 degrés) – Le plus courant pour un usage domestique. Bon pour les voitures, les bateaux, les meubles de jardin, les allées et les terrasses.

Blanc (40 degrés) – Spray plus doux et plus large pour les surfaces fragiles telles que les fenêtres, les stores, les pots de fleurs, etc.

Noir (buse à savon basse pression) – Faible pression pour l’application de savon ou de détergents.

Buse turbo ou rotative – Elles sont parfois fournies avec le nettoyeur haute pression, mais pas habituellement. Elles produisent la pression d’une buse à 0 degré avec la surface de pulvérisation d’une buse à 25 degrés, et elles tournent à 1800 – 3000 tours/minute. Ils peuvent réduire de moitié le temps de nettoyage de la saleté et de la crasse incrustée. 

Les différents nettoyeurs haute pression 

Nettoyeur à pression électrique ou à essence? Les professionnels ont dans leur arsenal ces deux types d’appareils qu’ils utilisent en fonction des travaux à effectuer. 

Le nettoyeur à pression électrique 

Parce qu’il faut les utiliser à proximité d’une prise de courant, les modèles électriques sont moins polyvalents que les appareils à essence. Malgré cela, ils sont moins bruyants et plus écologiques.

Le nettoyeur à pression à essence 

Les nettoyeurs à essence sont souvent utilisés pour les grands travaux à l’extérieur, car ils ne doivent pas être reliés à une prise électrique pour fonctionner. Ils offrent généralement plus de puissance que les modèles électriques. En revanche, ils sont plus bruyants. Ils ne conviennent pas non plus aux zones peu ou pas ventilées, comme l’intérieur des bâtiments, parce qu’ils peuvent émettre du monoxyde de carbone. Pour la sécurité de tous, les techniciens analysent donc la situation avant de choisir le matériel approprié.

Ça nettoie quoi? 

Bien utilisé, le lavage à pression permet de chasser une foule de saletés : 

  • L’huile 
  • La graisse 
  • La peinture écaillée 
  • L’eau dure
  • La moisissure
  • La mousse 
  • Les dépôts de minéraux 
  • La poussière 
  • Les gommes
  • Les graffitis 

De plus, le lavage à pression est bien toléré par plusieurs matériaux, à condition d’utiliser la bonne pression, la bonne buse et le bon produit nettoyant.

Voici les surfaces les plus couramment nettoyées avec de la pression : 

  • Le béton 
  • Le bois 
  • Le vinyle 
  • Le métal 
  • La brique 
  • Le stuc 

Concrètement, le lavage à pression professionnel peut redonner de l’éclat à une foule d’endroits : 

  • Les trottoirs 
  • Le sol du garage 
  • Les escaliers extérieurs 
  • Les entées 
  • Les stationnements 
  • Les mobiliers d’extérieur 
  • Les voitures 
  • Les patios 
  • Les clôtures
  • Les niches pour chiens 
  • Les tondeuses 
  • Les coins à ordure 
  • L’équipement lourd 
  • Les statues 

Vous devez repeindre une surface? Le nettoyage à pression peut aussi vous aider à la préparer correctement. 

Cette technique de nettoyage peut même vous permettre de rafraîchir votre bâtiment avant de le mettre en vente.

Les étapes de l’intervention 

Chaque intervention effectuée par un technicien comporte ses particularités. Cependant, voici le déroulement typique d’une visite d’un professionnel :

  1. Le technicien analyse la surface et le type de saleté à récurer
  2. Il sécurise la zone de travail 
  3. Il dégage l’ensemble des débris, des mobiliers et de l’équipement 
  4. Il fait un brossage à sec de la surface, si nécessaire 
  5. Il rince à l’eau pour faire descendre les résidus de sables et de poussière 
  6. Il applique une solution nettoyante, qui varie en fonction du type de saleté 
  7. Il laisse agir la solution pendant quelques minutes 
  8. Il effectue le rinçage final 

Combien de temps prend le nettoyage à pression ? 

La durée d’une intervention dépend de plusieurs facteurs, comme la superficie à nettoyer et le niveau de saleté. Certaines interventions prennent quelques heures, tandis que d’autres peuvent durer plusieurs jours. 

Voilà! Vous savez maintenant comment fonctionne le lavage à pression. Si vous avez des questions, contactez-nous et nous nous ferons un plaisir d’y répondre. 

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

À lire aussi

Nous contacter