10 Questions financières avant de créer une Franchise

Comment lancer avec succès une franchise MOM de nettoyage industriel à Montréal

Partagez Cet Article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Être propriétaire d’une franchise, comme de n’importe quel type de petite entreprise, met en jeu plusieurs motivations différentes. Certains le font pour l’amour du produit, certains le font parce qu’ils ont le désir d’être leur propre patron, et certains le font pour investir dans une jeune entreprise qui est en hausse. Quelles que soient ces motivations, la seule chose qui unit tous les entrepreneurs est le dollar tout-puissant. Vous ne penseriez pas à entrer dans le monde des affaires si vous ne vous attendiez pas à en tirer un bon profit, n’est-ce pas ?

Ce n’est pas un secret que lorsque vous ouvrez une franchise, les premières questions et les plus importantes que vous devriez vous poser concernent votre stabilité financière en tant que propriétaire de franchise et de la société mère en tant que franchiseur. Vous ne voulez pas investir votre argent durement gagné seulement pour recevoir des factures des frais que vous n’avez pas les moyens de payer quelques mois plus tard. À l’inverse, vous ne voulez pas stagner en investissant dans une entreprise s’il en faudra en réduire les effectifs ou pire encore—si elle devra fermer ses portes d’ici un an.

Afin d’éviter ces résultats désagréables, il y a dix questions financières que vous devriez vous poser avant d’acheter une franchise.

1. Quel est l’investissement initial ?

Souvent, votre franchiseur peut vous donner des réponses vagues à cette question. Par exemple, leur circulaire d’offre de franchise uniforme (UFOC par ses sigles en anglais) pourrait présenter cette information de plusieurs façons différentes et potentiellement déroutantes. C’est à ce moment-là qu’il est essentiel de mener votre propre recherche.

Consultez des franchisés et apprenez de leurs expériences personnelles. N’oubliez pas que chaque franchise investit le même montant, mais il est important d’avoir une référence solide, de sorte de pouvoir faire une estimation logique de combien vous allez devoir épargner.

2. Combien de temps faudra-t-il pour équilibrer les comptes et quel sera le capital requis avant ce point ?

Personne ne se dépêchera de traverser votre porte le premier jour d’activité, et même si au moment d’ouvrir, la queue s’étend jusqu’au bout de la rue, vous n’allez pas immédiatement récupérer votre investissement initial. Heureusement, le moment viendra où vous commencerez à en tirer un bon profit, mais pour survivre tout ce temps, vous devez savoir combien de temps il vous faudra pour arriver à ce point-là et quel devra être votre matelas financier en attendant.

De la même manière que vous faites des recherches sur le genre d’investissement initial que vous êtes censé faire, renseignez-vous sur les franchises locales et similaires pour savoir combien de temps il leur a fallu pour sortir du rouge. Bien sûr, vous n’allez pas probablement être en mesure d’obtenir des chiffres concrets d’autres franchisés, donc quel que soit le montant dont vous croyez avoir besoin pour rester à flot, budgétisez un peu plus pour les mauvais jours inévitables.

3. Quels changements de style de vie vous devrez faire ?

Votre entreprise s’étend au-delà des portes de votre franchise. Comme n’importe quel propriétaire de petite entreprise, vous devriez compter réaliser quelques sacrifices significatifs de style de vie lorsque vous créez votre entreprise. Il y aura un écart entre le moment où vous ouvrez vos portes et le moment où vous commencez à voir certains revenus réels, donc planifiez vos finances personnelles sur une base mensuelle.  Cela va bien au-delà de simplement réduire quelques dépenses de loisirs. En effet, attendez-vous à vous faire tout seul et à reconfigurer tout votre budget personnel. Et bien sûr, calculez des frais supplémentaires car des anicroches financières imprévues peuvent survenir au niveau personnel semaine après semaine.

4. Quelle est la partie de votre investissement total qu’il faut avoir en espèces?

Chaque entreprise a une structure du capital différente. Cela signifie que vous devriez vous attendre à stipuler combien de votre investissement doit être en actifs liquides ou en espèces. Cela varie selon les entreprises, et vous devrez peut-être avoir votre investissement total en espèces, ou seulement une infime partie.

5. Comment financer votre franchise ?

Maintenant que vous avez prévu votre budget personnel ainsi que votre stratégie pour rester à flot avant de pouvoir vous soutenir grâce à votre franchise, il est temps d’examiner les différentes façons dont vous pouvez financer votre entreprise. Très probablement, vous devrez faire un prêt bancaire ou un autre type de prêt commercial. Vous devrez également cautionner votre prêt par quelque chose de tangible comme votre maison ou propriété (ou si vous êtes aux États-Unis, un programme de garantie SBA).

Acheter une franchise d'entretien ménager commercial à Montréal avec MOM

L’une des façons les plus faciles pour garantir un prêt est en hypothéquant votre maison. Pour réduire le montant à emprunter, vous pouvez également louer le bien immobilier que vous allez utiliser, même si votre bail devra être cautionné par votre franchise, ce qui signifie que vous devrez toujours mettre en avant une sorte de passif personnel.

6. Existe-t-il des alternatives au financement, et le cas échéant, qu’est-ce qui est disponible ?

Si vous n’étiez pas en mesure d’obtenir les capitaux nécessaires par le biais de prêts, vous pouvez toujours espérer la contribution d’un grand oncle qui vous soutienne. Mais de façon plus réaliste, vous voudrez peut-être envisager de piocher dans votre fond de retraite. Il y a des compagnies qui offrent de l’aide pour un accès anticipé de sorte que vous aurez peu ou aucun sentiment négatif par rapport à ce retrait anticipé.

7. Combien puis-je espérer gagner ?

Il est toujours intéressant d’avoir une carotte à envisager, de taille réaliste, à l’extrémité du bâton, en particulier au cours de votre première année où votre franchise fonctionnera probablement à perte. Chaque franchise réussie a une récompense pécuniaire à un moment donné. C’est pourquoi il est important d’être réaliste quant à combien vous pouvez gagner, non seulement pour bien évaluer si votre investissement vaudra la peine, mais également pour avoir quelque chose à envisager pendant vos périodes les plus ardues.

8. Comment des franchises semblables obtiennent-elles des résultats financiers ?

Savoir à quel revenu vous devriez vous attendre avec votre franchise constitue un point de départ solide lorsque vous évaluez la viabilité financière de votre entreprise, mais cela ne tient pas compte de la limite supérieure et inférieure des revenus attendus. Il est important d’effectuer des recherches avec un grand nombre de franchises similaires afin d’éviter toute surprise—qu’elle soit bonne ou mauvaise.

9. Comment la concurrence menace-t-elle ma franchise ?

Une fois que vous savez combien vous allez dépenser et combien vous allez peut-être gagner, il est important de fixer votre regard sur vos concurrents. Très probablement, votre entreprise fonctionnera en étroite proximité avec les autres franchises.  Vérifiez si les franchises sont récentes, ou s’il s’agit de vétérans, et leur impact sur votre rentabilité. Faites vos recherches sur des marchés similaires et compilez un bon échantillonnage pour vraiment affiner l’estimation de votre revenu.

10. Dans quel genre de santé financière le franchiseur se trouve-t-il ?

En tant qu’entrepreneur, même si vous mettez les points sur les i et les barres sur les t, en fin de compte, vous faites partie d’un vaste réseau de franchises et la force de votre société mère est trop souvent un facteur décisif dans votre réussite. Vous trouverez dans le document UFOC les états financiers vérifiés de l’entreprise que vous allez vouloir examiner avec un conseiller financier ayant de l’expérience concernant les franchises. Ce qui est important ici est non seulement de savoir si la société est en bonne santé financière, mais si elle montre des signes de croissance, ainsi que des signes d’être en mesure d’investir dans le soutien et la formation du franchisé.

L’essentiel

Être le propriétaire de votre propre franchise est une expérience très passionnante qui peut devenir très lucrative en temps opportun. Il est important d’utiliser ces règles comme point de départ ; sachez combien vous investissez, comment récupérer votre investissement initial, et combien vous allez probablement gagner. Combinés avec une bonne gestion et des conditions externes favorables, ces conseils vous permettront de marcher sur la route du succès de votre franchise.

Rappelez-vous, analysez votre marché et ayez une idée précise de tous les coûts (où ils vont et qui les perçoit). Posséder une franchise peut être votre version d’être votre propre patron, mais cela signifie aussi être votre propre employé, donc renseignez-vous sur la façon exacte dont vous êtes censé faire fonctionner votre franchise, mais aussi bénéficiez des récompenses qui s’obtiennent en conséquence.

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

À lire aussi

Nous contacter